Le jardin vertical

 
   Ce jardin vertical, s’étendant sur près de 190 mètres, a été conçu comme une promenade parmi des plantes grimpantes. Différents modes naturels de fixation et de suspension sont exposés, traduisant la nécessité vitale pour les végétaux d'atteindre la lumière. 
 
Plusieurs lianes aux modalités d'accrochage différentes sont présentées : 
  • Lianes à tiges fixées par les racines adventives1 (Hydrangeaceae, Araliaceae, Apocynaceae, ...)
  • Lianes à tiges volubiles (s'enroulant autour du support) (Convolvulaceae, Aristolociaceae, Oleaceae, Rubiaceae, …)
  • Lianes à vrilles foliaires (relatif au feuillage) (Bignoniaceae, Liliaceae, Tropaelaceae, …)
  • Lianes à vrilles caulinaires (relatif à la tige)  (Passifloraceae, Cucurbitaceae, Vitaceae, …) 
  • Lianes à crochets (Rosaceae, Eleagnaceae, Asparagaceae, ...)
 
1 Racine adventive: se dit d'un organe végétal n'occupant pas sa position typique (par exemple racine adventive sur le côté d'une tige souterraine). Larousse 2015
 
Pour plus d'informations, cliquez ici
Le jardin vertical

Le jardin vertical

En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies afin de réaliser des statistiques d’audiences.