La valorisation des herbiers

 
   Depuis juillet 2008, le Jardin Botanique s’occupe de la numérisation de planches d’herbiers. En 2011, la ville de Bordeaux adhérait à la BNSA (Banque Numérique du Savoir d'Aquitaine) et lançait un programme pour numériser des documents, en priorité ceux des Landes et ceux datant du XVIIIe siècle.
 
  
Vous pouvez découvrir quelques planches sur le site des bibliothèques de Bordeaux.
 
   Le Jardin Botanique proposa en 2011 une exposition « Trésor Vivant (Herbiers Landais) » afin de communiquer sur les herbiers et d’en montrer l’importance auprès du grand public. A l’heure actuelle, cette exposition est devenue itinérante (voir le catalogue des expositions itinérante).
 
   A la suite, en octobre 2013, le Jardin Botanique organisa un colloque national sous forme de tables rondes avec ses partenaires, tels que la ville de Dax, le Conseil Général des Landes ainsi que les Conservatoires botaniques nationaux Sud-Atlantique et des Pyrénées. L'objectif principal de ces tables rondes était, en plus de fédérer tous les acteurs concernés autour de la problématique de numérisation des herbiers (responsables de collection d'herbiers des différentes institutions publiques et privées), d'établir une synthèse de connaissances nationales sur leur réactualisation et leur valorisation à partir entre autres des expériences menées en Aquitaine. Un ouvrage, disponible à l'accueil du Jardin Botanique, présente les actes de ces journées de table ronde (Numéro ISBN : 978-2-9551428-0-6).
 
Jusqu'à présent 98 liasses du Jardin ont été numérisées, soit près de 10 000 planches :
  • 92 liasses de l’herbier landais de Dufour (en partenariat avec le Conseil Départemental des Landes) lors de l'exposition "Herbier Landais" ;
  • 5 liasses de l’herbier Campaigne (XVIIIe siècle) avec la BNSA ;
  • 1 liasse de l’herbier Cardoze (XVIIIe siècle) avec la BNSA.
Depuis 2012, un catalogue recensant l'ensemble des herbiers français se constitue progressivement : il s'agit du projet E-ReColNat. Véritable plateforme numérique, elle permet de valoriser les herbiers grâce à la mise en place d'un portail collaboratif. Le Jardin Botanique a l'intention de rejoindre ce programme.
 

 

L'ouvrage "Herbiers, trésors vivants"

L'ouvrage "Herbiers, trésors vivants"

En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies afin de réaliser des statistiques d’audiences.