Auguste Glaziou (1828-1906)

 
   François Marie Glaziou, dit Auguste, est né à Lannion (Bretagne) en 1828. Passionné de botanique, il arriva vers 1853-1854 à Bordeaux, où il eut l’opportunité de suivre les cours de Durieu de Maisonneuve. Il assista également aux importantes mutations de la ville durant cette période, avec notamment le déménagement du Jardin Public. Fin 1854, il émigra à Rio de Janeiro, au Brésil, où il vécut 34 ans. Il s’éteignit à Bordeaux en 1906.
 
   Botaniste hors-pair, il fut également un paysagiste majeur de part l’introduction dans les jardins publics d’arbres de la forêt tropicale. Il fut également directeur des parcs, jardins et forêts de Rio de Janeiro ainsi que jardinier de l’empereur Don Pedro II. A la fin de sa carrière, en 1896, il détermina le site où s’élèvera 60 ans plus tard Brasilia. 
 
   Rio de Janeiro possède deux herbiers à son nom, l’un conservé au Jardin Botanique de la ville, l’autre au Musée National.
 
   Son dernier texte, Liste des plantes du Brésil central recueillies en 1861-1895, publié en 1905-1906, est un vrai catalogue d’espèces végétales autochtones. Les 112 premières pages paraissent en 1905 dans le Bulletin de la Société Botanique de France, les 86 dernières pages seulement en 1906, peu de temps après sa mort.
 
    Le Jardin Botanique de Bordeaux possède 17 liasses de l'herbier de Glaziou.
 
 

Sources :
- Jean-Pierre Bériac
 
Herbier Le Glaziou

Herbier Le Glaziou

En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies afin de réaliser des statistiques d’audiences.